En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site - En savoir plus - Ok

Choisir un parfum selon l’âge d’une femme



Il est souvent dit que le parfum fait écho à la personnalité. Ceci est totalement vrai.

Comme le caractère, les envies évoluent avec l’âge. Prendre en compte ce dernier s’avère très utile lorsqu’il s’agit d’offrir un parfum à une femme.

A tout âge de la vie, une femme demeure une grande sentimentale. Le parfum a pour dessein celui de rehausser un trait de caractère tout autant que sa beauté.

Très jeunes, les demoiselles sont tentées par des effluves à la douce réminiscence de l’enfance, pour ensuite affirmer leurs goûts de notes plus racées, puis au fil des années, s’orienter vers d’avantage de fraîcheur.

Au vu de l’éventail de propositions parfumées, il est rare qu’une femme reste fidèle à la même fragrance tout au long de sa vie.

Loin d’être une simple coquetterie, le parfum imprègne pour toujours la mémoire olfactive. Le simple fait de humer une senteur que nous avons chérie ravive immédiatement les heureux souvenirs qui ont jalonné telle ou telle époque de la vie. 

Ainsi, plus tard, c’est avec une certaine émotion que nous retrouvons ces « madeleines de Proust » qui ont coloré nos premiers pas vers les chemins de l’indépendance, marqué un amour à jamais et apposé de son empreinte une myriade d’événements.

 







Quel parfum choisir pour offrir à une jeune femme de 20 ans ?



Fraîchement sorties de l’adolescence, la vingtenaire aspire à s’émanciper tout en gardant une part de leur âme d’enfant. Les grandes maisons de parfumerie l’ont très bien compris en lui proposant des jus gourmands sans cesse renouvelés.

Ainsi « draguée » par les marques de parfums et de couture, la milléniale se voit proposer tout un éventail de facettes olfactives lumineuses, à l’image de ce bel âge, de la plus enjouée à la plus sophistiquée.



Les parfums gourmands, véritables pêchers mignons



Nombreuses sont les jeunes femmes sensibles aux fragrances sucrées et fruitées pour leur côté délicieusement régressif.

Lorsqu’elles sont orchestrées avec style, les compositions à base de barbe à papa, pomme d’amour, vanille ou myriades de fruits, stimulent les papilles sans jamais écœurer. Mademoiselle Rochas, Les Belles de Nina Ricci, Black Opium d’Yves Saint Laurent ou Candy Prada en sont quelques valeurs sûres.

A l’instar de l’une de ses créations Signature, Dior prolonge la saga Poison en exaltant le pouvoir de séduction des amoureuses du jour comme de la nuit. Moins sulfureux que son aîné, Poison Girl se plait à rejouer les codes romantiques contrastés de notes suaves et amères.



Les parfums saisissants de naturel, véritables souffles de liberté !



Si vous cherchez un parfum à offrir à une jeune femme au caractère spontané, rendez hommage à sa fraicheur avec une brassée de fleurs tendres et libres à son image comme Trésor in LoveRepetto ou Dior Addict Eau Fraîche.

Quant aux filles plus sportives, celles-ci s’approprient les accents vivifiants et pétillants des compositions hespéridées, minérales, végétales ou aquatiques. Ainsi, surprenez-la avec un parfum saisissant de naturel, à l’allure faussement décontractée et terriblement chic, tel que : Eau des Merveilles Bleue d’Hermès ou Dolce Gabanna Light Blu.

 



Quels parfums une femme aime à 30 ans ?



Avançant dans la trentaine, la jeune femme aspire à se démarquer, comme elle le fait dans la vie professionnelle et personnelle. Avide de découvertes olfactives, choisir un parfum en fonction de sa personnalité la comblera.

Ceci est aisé tant les marques lui font les yeux doux en réinventant sans cesse les visages de la trentenaire d’aujourd’hui.

Pour les femmes de 30 ans résolument urbaines, Chloé, Miss Dior ou Mon Paris d’Yves Saint Laurent capturent en leurs flacons tout le charme de la jeune parisienne évoluant dans la frénésie de la «ville lumière».

Délicat par ses notes poudrées, Kenzo Flower imagine la senteur du coquelicot, fleur fragile qui s’épanouit dans les champs comme en milieu plus inattendu que peut être un interstice entre deux dalles de béton. Une simple vaporisation de ce parfum duveteux a le don de vous bercer dans un nuage de douceur, aussi poétique que réconfortant.

Celle, dont le cœur balance encore entre gourmandises et parfums de femme plus affirmée, trouvera une vanille sublimement réchauffée de bois précieux nichée dans Un bois vanille de Serge Lutens, cristallisée de sel avec l’étonnant Olympea de Paco Rabanne ou lovée au cœur d’une brassée de fleurs : FlowerBomb de Vicktor & Rolph.

Enfin, sur un tempo plus soutenu, Twilly d’Hermès casse les codes de notes fleuries-sucrées prédestinées à la jeunesse en osant mettre en scène la tubéreuse. Cette fleur blanche, troublante et distinctive entre toutes, dévoile ici un aspect espiègle inédit en contraste avec la tonicité du gingembre.

 



Les parfums préférés des femmes de 40 ans



A l’âge d’or de sa vie, une femme de 40 ans se connait et assume ses valeurs en développant une appétence de plus en plus vive pour l’authenticité. Celle-ci ne se laisse plus guider par les effets de mode et laisse son parfum parler pour elle.

La quarantenaire se plait à explorer les différentes facettes de sa personnalité et peu disposer dans son vanity de plusieurs fragrances. Certaines préféreront s’envelopper du sillage d’un grand classique tandis que d’autres oseront se griser d’accords presque provocants.

 



Les grands romantiques, faussement classiques ! 



Le weekend, on peut la croiser portant un parfum fleuri et distingué, composé d’essences nobles qu’elle s’amuse à associer d’une tenue casual mais chic, confectionnée à partir de jolies matières.

Rose de Mai, œillet, muguet, mimosa ou bouquet de fleurs blanches posés sur lit boisé, voire chypré soulignent un style « bon genre ». Parmi ses préférés, se distinguent : Quatre de BoucheronAcqua Di Parma Rosa NobileIdylle ou Champs-Elysées de Guerlain, Dior J’adore en version l’absolu ou encore Kelly Calèche .



Ses parfums du soir



Alors que le soir venu, chaussée de talons aiguilles, cette même femme ose les parfums à inflexion plus charnelle.

Dernière merveille chyprée, la nouvelle Panthère de Cartier se distingue pour raviver les codes de cette famille olfactive trop souvent délaissée par les parfumeurs au profit des parfums sucrés, parfois édulcorés. Ainsi, à la fois féline et élégante, intemporelle et terriblement actuelle, La Panthère fait écho à la femme lumineuse et sensuelle qui inspirait les nez dans les années 80. Une façon de se réapproprier toute la flamboyance de cette époque où les beautés osaient être fatales !

La quarantenaire affirmée se plait à porter des créations à mille lieues des simples tendances-mode, comme elle le ferait avec une création couture dont elle tairait jalousement le nom.

Les créations Serge Lutens, dont le minimalisme maitrisé des flacons est là pour mettre un peu plus en exergue la noblesse de leur jus, exaltent des notes au parti pris olfactf, entre féminin et masculin, avec un raffinement extrême. Parmi leurs compositions fétiches :

  • La Fille de Berlin enveloppée d’une rose rouge plantureuse, soulignée d’épices en guise d’épines sur fond musqué et de bois poudrés,
  • ou Féminité du bois qui adopte des notes traditionnellement utilisées dans en parfumerie masculine, qui par une alchimie des plus magiques, les transforme en une composition terriblement féminine, charnelle et incandescente.

 



Quels parfums séduisent les femmes de 50 et 60 ans



À 50 et 60 ans, une dame a affiné ses qualités d’esthète et a tendance à rester fidèle à un parfum en particulier.

Mais lorsque l’envie lui prend de s’aventurer vers de nouvelles fragrances, vient un constat : les nouveautés ont souvent pour vocation de séduire les plus jeunes.

Pourtant, aujourd’hui, une femme dans la cinquantaine ou soixantaine est consciente de son charme et de son pouvoir de séduction.

Ainsi, nulle ne s’approprie aussi bien les grands classiques qu’elle : ces chefs d’œuvre imaginés à la gloire de l’éternel féminin, lorsque les tendances étaient aux sillages singuliers et que le parfum se portait telle une expression sublimée de soi.



L’ivresse enveloppante des parfums floraux



À 50 ou 60 ans, une femme voue toujours un amour inconditionnel pour les bouquets floraux, qu’elle préfère peut-être magnifiés d’aldéhydes

Cette noblesse a fait pérenniser les désormais intemporels que sont : Calèche D’Hermès ou Arpège de Lanvin enfermé dans une mystérieuse boule noire dont l’esquisse représente Madame Jeanne Lanvin, également surnommée « l’enchanteresse ».

Si les senteurs émanant des boutiques de fleurs la grisent, enveloppez-la de cette douceur ! Rose, gardénia, lys, lilas, muguet, en soliflore ou en bouquet, voici quelques grands noms qui en ont exalté les essences :

  • Paris et Rive Gauche d’Yves Saint Laurent : l’un d’un romantisme absolu tandis que l’autre, plus incisif et teinté de facettes vertes, incarne l’émancipation et la liberté,
  • Trésor de Lancôme et J’adore de Dior : bouquets lumineux et veloutés,
  • L’Air du Temps de Nina Ricci : floral à la fois crémeux et épicé où l’œillet prédomine, voit son flacon surmonté de deux colombes enlacées symbolisant le message romantique d’un parfum exceptionnel.

Empreints d’une extrême féminité, ces accords floraux sont d’avantage prononcés en concentration eau de parfum, les fleurs ayant une nature à révéler leur beauté au cœur du sillage (notes de cœur au sein de la pyramide olfactive).

 



La suavité des orientaux



Est-ce que cette femme aime les brassées de jasmin, les accords envoutants de vanille et de fève tonka, les effluves d’encens ? Si tel est le cas, laissez-la s’enivrer d’un voluptueux parfum oriental.

Depuis presque un siècle, Guerlain est passé maître dans l’art d’imaginer des fragrances captivantes aux effluves envoutantes et intemporelles. Shalimar et L’Heure Bleue en sont les parfaits ambassadeurs.

Opium d’Yves Saint Laurent s’ouvre sur un monde de mystère, enchantement d’une civilisation orientale oubliée. Lors de sa sortie en 1977, ce parfum au nom sulfureux fit scandale. L’amour que lui portent les femmes fut immédiat pour perdurer encore aujourd’hui.



La profondeur des parfums chyprés et boisés



Si pour elle, les senteurs boisées sont synonymes de mystère, vous retrouverez ces notes de sous-bois dans la famille des chyprés. Ici, la fraîcheur initiale des essences de bergamote laisse place à un sillage fleuri ou fruité, rapidement réchauffé par les accords de mousse de chaîne et de patchouli.

Parmi les grands classiques, notons : Aromatic Elixir de Clinique et Miss Dior (l’Original) ou Mitsouko de Guerlain et Femme de Rochas dans lesquels une pêche souveraine arrondit la dimension presque animale.

Enfin, si le cœur l’en dit, une femme de 50 ou de 60 ans a l’audace d’adopter un parfum masculin comme le font certaines stars au sex-appeal naturellement évident. Les facettes terreuses, épicées et boisées, traditionnellement utilisées dans les compostions pour homme, ont le don de prendre une toute autre dimension une fois réchauffées sur la peau d’une dame au caractère affirmé!

Terre d’Hermès, Fahrenheit de Dior ou Déclaration de cartier sont ses préférés.



70, 80 ans : les âges de la maturité olfactive



À 70 et 80 ans, une femme atteint sa maturité olfactive. Son tempérament comme ses goûts restent intacts.

Pour cela, il est préférable de vous renseigner pour connaitre un nom qu’elle affectionne particulièrement pour lui remémorer de doux souvenirs.

Dans le cas, où ses préférences vous sont inconnues, une eau de toilette cristalline ou une eau de Cologne seraient les bienvenues.



L’impétuosité des agrumes et des notes vertes



Les zestes ont du caractère ! Une vaporisation, et les voici tourbillonnant autour de vous. Pour pallier à leur tempérament aussi volatil qu’exubérant, il est de bon ton de les associer à des notes boisées, voire chyprées, qui auront la qualité de les « accrocher ».

Les plus iconiques de ces compositions datent de 1969 à 1979 période à laquelle la jeunesse aspirait au renouveau en balayant les conventions d’un vent de fraîcheur. Ce fut alors l’apogée des accords verts et héspéridés :

  • Ô de Lancôme par son insolence casse les codes stéréotypés et répond aux envies des femmes en quête d’une nouvelle féminité. A la fois vivifiante et tenace, cette eau de toilette a surpris pour son pouvoir de diffusion infini.
  • Eau de Rochas capture en un flacon ruisselant de vagues aux reflets cristallins les essences des bonheurs simples et évidents.
  • Diorella de Dior qui depuis sa naissance a toujours évoqué une femme élégante descendant les longues avenues d’un pas décidé, laissant dans son sillage une verdeur d’une étincelante vivacité.

Certaines même font preuve d’audace en osant s’approprier un parfum pour homme pour ne plus jamais le quitter : Eau Sauvage de Dior.

 

 

Plus une femme avance dans la vie, plus les grands classiques confirment leur légitimité. Pour l’émerveiller, amenez-la à sublimer ses habitudes de parfumage en lui offrant sa fragrance fétiche en version extrait ou les dérivés dans le prolongement de sa gestuelle parfumée.

Enfin, le désormais incontournable La Petite Robe Noire de Guerlain s’adresse à toutes celles qui ont toujours un cœur de 20 ans. En faisant délibérément le choix d’une « égérie » sans visage, et reprenant le flacon emblématique de Mitsouko ou de l’Heure Bleue, la Maison a fait le vœu que toute femme de tout âge puisse s’identifier.

Enfin, si ce cadeau parfumé vous est destiné, découvrez quel parfum choisir pour attirer un homme, et ce, quelque-soit votre âge