En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site - En savoir plus - Ok

L'Extase - Nina Ricci

3 articles

par page
Par ordre décroissant

3 articles

par page
Par ordre décroissant

Francis Kurkdjian a signé pour Nina Ricci son premier parfum, et propose aux femmes d’explorer les délices olfactifs d’une extase intense et fantasmée. Au travers de sa gamme de produits L’extase, Nina Ricci invite ces femmes à goûter au ballet sensuel de notes florales blanches, d'un ambre brûlant éclairé par des baies de roses délicates et satinées, avant d'être emporté par un cèdre de virginie qui ne fait pas de mystère quant à sa symbolique masculine.

Car le bouquet raconte cela, un plaisir inouï qui nous est présenté comme étant la vibrante résultante de la rencontre de deux corps. Pourtant, si Nina Ricci fait s’aimer Laeticia Casta et Quim Gutiérrez, la marque joue d’évocation pour raconter une extase très différente de celle qu’on voyait jusqu’ici dans la publicité. Il y a le plaisir des sens que le parfum offre, le plaisir offert par le partenaire, et… Le ballet évoque la figure masculine, mais son bouquet est fait de roses qui s’entremêlent et se suffisent à un point tel qu’un simple coup d’œil au spot publicitaire achève de confirmer : L’extase peut très bien s’obtenir seule.

Et la gamme de produits que présente Nina Ricci le rappelle : Le parfum n'est pas le seul vecteur de ce plaisir olfactif, les laits corps et gel douche s'enrobent des notes distillées dans la création originale. Le déodorant vaporise avec subtilité l'ambre relevé de ses roses blanches.

Comme pour nous inviter à goûter à cette extase par tous les moyens à notre disposition, Nina Ricci quitte avec plaisir la quiétude de la chambre pour se glisser dans la salle de bain, s’invitant dans chaque instant intime.