En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site - En savoir plus - Ok

Ma Dame - Jean Paul Gaultier

Impossible de trouver des produits correspondants à votre sélection.

Eau de jeunesse rebelle chic, Ma Dame est le parfum d’adolescence selon Jean-Paul Gaultier. Un titre donné aux demoiselles en quête d’émancipation. Incarné par le mannequin punk Agyness Deyn, le parfum propose une féminité contrastée et revendicatrice. Indochine n’est pas choisi au hasard pour signer la bande-son de cette explosion énergique.

« Fille au masculin, garçon au féminin », « Ma Dame » est le refus de trancher entre l’âge tendre et l’âge mûr, le genre, ou toute autre convention. On y découpe à coups de ciseaux rageurs les clichés et les attentes d’une société qui emprisonne. Libération olfactive et féministe, le parfum se veut crise existentielle et sensorielle.

Orange, poire, rose et muscs se mêlent dans une pyramide olfactive rock, jeune et presque sans logique. On ne sait plus si les accords de tête passent comme la bienséance le voudrait avant les notes de cœur. Et on s'en moque, l'explosion nous emporte pour nous surprendre, nous invitant à l'instinct plutôt qu'à la morale.

En résulte un parfum de jeune femme très caractériel, surprenant avec une dose de classe annonçant une femme libre et affirmée en devenir. Une sorte de teasing à la Dame qu'elle sera. Concentré pop-punk et pétillant, ses notes flashys qui éclairent le nez se placardent sur son flacon que l'on comprend être une chrysalide. En son sein dort la forme de cet autre parfum « Classique », promettant alors que « Ma Dame » serait le prélude à un opéra-rock moderne et décapant.